Expos / Sorties

Greco

Au Grand Palais, jusqu’au 10 février 2020.



Sainte Véronique, vers 1580


L’Annonciation, 1569-1570, Ou Ma ! qué tu es con, Guar


Jeune garçon soufflant sur une braise (El Soplon), vers 1569-1570


La Fable, vers 1585


Sainte Marie-Madeleine pénitente, 1576-1577



Le Christ ressuscité et son tabernacle, vers 1595-1598



La Sainte Famille avec sainte Marie-Madeleine, vers 1600






Saint Joseph, vers 1576-1577


Pieta, 1580-1590


L’Adoration du nom de Jésus, dit aussi Le Songe de Philippe II, vers 1578-1579


L’Annonciation, vers 1576, Ou Tais-toi Guar ! (va t’acheter d’la mémoire)


Greco et atelier, Le repas chez Simon, vers 1610-1614

“L’invention de cette composition revient très probablement à Greco mais certaines faiblesses dans l’exécution trahissent l’intervention de l’atelier.”

Atelier de Greco, Le Repas chez Simon, vers 1614-1621


Le Christ chassant les marchands du Temple, vers 1570

Ce panneau est la première version d’un sujet sur lequel Greco reviendra tout au long de sa vie

Vers 1575

Greco y insère le portrait de ses principaux modèles auxquels fièrement il entend se mesurer : Titien, Giulio Clovio, Michel-Ange et vraisemblablement Raphaël.

Vers 1600



Vers 1610-1614



L’Ouverture du cinquième sceau, dit aussi La Vision de saint Jean, 1610-1614

Restée inachevée à la mort de Greco en 1614, elle ne fut jamais mise en place. Présente à Paris au début du XXème siècle, elle inspira de nombreux artistes, dont Picasso.

L’Ouverture du cinquième sceau, le seul tableau qui soit mythologique (fantastique) et non religieux (je répète ce que dit la guide) (oh bah j’suis pas toujours pique-assiette) (je suis aussi pique-oreille)

Le Mariage de la Vierge, vers 1600


14 novembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *